On ne peut pas parler de la pompe à chaleur sans parler du coefficient de performance qui est un avantage non négligeable.

Voici une image représentant un multi split , un compresseur et plusieurs unités intérieures qui peuvent être de modèles différents .On remarquera que la puissance restituée en watt est bien supérieure à la puissance prise sur le réseau EDF (consommée) ce rapport s’appelle le coefficient de performance (COP)….important en terme de consommation donc d’économie.

cop coefficient de performance

cop coefficient de performance

énergie restituée / énergie consommée  ici   COP= 9000W / 3000W= 3

Il faut savoir que le COP dépend du type de pompe à chaleur (air/air, air/eau) , des conditions de température du milieu ou l’on récupère l’énergie (air ou eau) et des conditions intérieures.

Par exemple sur une PAC air/air quand la température extérieure descend à -10°C voir -15°C , la puissance restituée perd de 30 à 35 % de sa valeur. En règle général le COP est de 3 à 3,5 pour une PAC air/air et jusqu’à 5 pour une PAC eau/eau.

Attention sur les catalogues le COP (constructeur) est calculé à partir d’une température extérieure de 7°C pour les pompes à chaleur air/air et air/eau, pour les pompes à chaleur eau/eau à partir d’une température d’eau de nappe phréatique de 10°C.

© Source – ABC CLIM